Pour ceux qui ne connaisse pas cet art, je vous propose de le découvrir à travers un extrait documentaire réalisé en 2002 par  Etienne Chambrolle.

Au Brésil, à Rio de Janeiro, des milliers de personne fabriquent secrètement, au fond de leur garage, des montgolfières géantes en papier.
Alchimie magique du papier, de l’air et du feu, les « ballons pirates » hantent le ciel avec leurs dessins impressionnants.
Mais depuis peu, leur activité est passible de la prison. Pourtant les « baloeiros », les fabricants de ballon, continuent à faire s’envoler leurs rêves démesurés au dessus de la plus belle baie du monde.

Etienne Chambolle

COMMENT RÉALISER LES BALLONS “JUNINOS” DU BRÉSIL ( voir fichier PDF )

Spécifications techniques : Tura
Réalisation : Monica Ferreira
Révision : Pierre Quinson
Adaptation : Catherine Tronchon et Pierre Quinson

http://www.balaonanet.com.br/
http://www.gazetadobalao.net/videos/index.php

17 Responses to “les “baloeiros”, artistes ou criminels ?”
  1. seize says:

    génial 🙂 merci pour la découverte

  2. eko says:

    ça fait longtemps que quelque chose ne m’a pas autant enthousiasmé.
    Qui c’est qui trouve un tutoriel en français ou en anglais pour fabriquer un mini ballon comme sur la seconde video ?

  3. Mathieu Ripoulain says:

    Ça tue !
    et le fait que ce soit ancré dans une seule région du monde c’est encore plus fou.
    j’avais vu une vidéo d’un père et d’un fils qui construisaient un ballon sonde qui prenait des photos de la Terre depuis la couche d’ozone (je retrouverais le lien plus tard) mais là ça casse tout 🙂

    Pour le tuto je suis preneur hihihi

  4. vitostreet says:
  5. eko says:

    Merci Vito. (ça n’a pas l’air si simple)

    Mathieu : http://www.brooklynspaceprogram.org

  6. Guillaume Pellay says:

    très impressionnant, la qualité de réalisation est bluffante, le Brésil est bluffant, un pays qui vu d’ici semble en ébullition permanente. Le peuple se prend en main pour se créer ses mythologies, ça fait rêver.

    Et concernant la vidéo dont parle Mathieu, http://www.dailymotion.com/video/xfc02a_un-ballon-dans-l-espace_tech, voilà le lien pour le peu de gens susceptibles de la voir pour la première fois.

  7. cir.k says:

    Excellent, au profit de dios, du club de foot local… c’ est bon !

  8. Bessay says:
  9. eko says:

    Très bien ton site Bessay. La page sur la fabrication des fiches n’a pas l’air de s’afficher par contre 🙁

  10. monsieurpoulet says:

    Merci pour ce lien Vito, c’est carrément énorme !!!!!

  11. eko says:

    un autre tuto qui m’a l’air plus simple :
    http://dav.labadie.free.fr/Fabrication/Ballons/Ballons.htm

    Et j’ai aussi (re)découvert qu’en Thailande ils font aussi des ballons en papier de soie (en fait des lanternes).
    http://www.youtube.com/watch?v=Eai1XcJ1hPM

    On peux même en acheter ici:
    http://www.lanternes-thai.com/
    http://www.thaiskylamps.com/

  12. remed says:

    MARAVILHOOOOOOSO CARA!!! eu Amo!

    brigado mon frère!! je suis bien content de découvrir aussi!
    P E A C E

    A LUCHA SEGUI!!

  13. j-e says:

    L’autre soir j’avais allumé une bougie et tenté de faire gonfler un sac en plastique. échec, le plastique fond…
    Alors là bim papier de soir bien sûûr.
    Faire une lanterne thai parait moins compliqué
    émouvant la vidéo, belle trouvaille camarade!!

  14. eko says:

    J-E on espère juste que quand t’as fait tes expériences avec des sacs en plastique, t’étais pas à Dijon près d’un foyer de migrants…

  15. j-e says:

    T’inquiete je me serai positionné près de l’élysée tant qu’a faire
    attentat au ballon en papier quelques ventilateurs et hop
    coucou

  16. Pierre Q says:

    Salut,
    Bon pour la fabrication des mêches c’est “facile”.
    Une petite vidéo de Tura en train d’en fabriqué dans sa cour à Rio en novembre 2008 (température ambiante 30° ça aide à tenir la paraffine malléable pour bien imbibé le coton d’ameublement) quand il m’a invité chez lui 3 semaines …. LE PIED !
    Bon il m’a fait un peu bosser aussi, c’est moi qui ai adapté son tuto au français, (même si sa femme Monica avait déjà bien avancé le travail)

    La phase piétinage en tongs n’est pas “obligatoire”, c’est juste la méthode spéciale Tura ;o]

    Après il suffit de découper dans les plaques de coton imprégnés des rectangles de 9×5 cm (poids environ 30g) comme sur le tutoriel.

  17. Pierre Q says:
Home Contact Vitostreet Contact About Gallery Tags Blogs Forum Wallpapers Links