Posts Tagged “Galerie Celal”
Les fresques que l’artiste suisse Smash 137 réalise depuis le début des années 90 autour du monde lui confèrent le statut de chef de file du graffiti contemporain. En parallèle, sa réflexion sur la peinture et le tracé de la lettre lui permet d’investir avec finesse le support de la toile comme du papier.
Grow Up! est la première exposition personnelle de l’artiste en France, l’occasion de découvrir un univers unique entre calligraphie et abstraction.
Les cinquante premiers visiteurs de l’exposition se verront remettre une sérigraphie éditée spécialement pour l’évènement, numérotée et signée par l’artiste ! 

Exposition du 22 octobre au 19 novembre 2011
Vernissage samedi 22 octobre de 18h à 22h
Galerie Celal – 45, rue Saint-Honoré, Paris 1er – www.galeriecelal.com

Comments Comments Off on Exposition personnelle de Smash 137 [GROW UP]

Dans le cadre du lancement du troisième opus du DVD Beats & Drips de Sofarira, la galerie Celal accueille le graffeur controversé Horfée.
“Passage” est sa première exposition individuelle de grande ampleur présentant une quarantaine de dessin, aquarelles et peintures sur toiles. C’est l’occasion de découvrir l’univers unique de cet artiste sorti des Beaux-Arts.

Exposition Horphée [Passage]
Du 19/03 au 09/04/2001
Vernissage le 19 à partir de 18h
Galerie Celal
45, RUE ST HONORE – 75001 PARIS

Comments Comments Off on Exposition Horfée à partir du 19.03.11 – Galerie Celal

À l’occasion de la sortie du troisième opus de “Beats & Drips“, la galerie Celal en partenariat avec Sofarida et Graffiti Art magazine organise deux expositions avec des artistes présents sur le DVD.

La première exposition est consacrée à Graphic Surgery, deux artistes hollandais qui partagent le même goût pour le graphisme, l’architecture industrielle, le graffiti et l’urbanisme. Basé à Amsterdam, ils ne cessent de surprendre avec des œuvres mécaniques mixant habilement médiums et techniques.

Erris et Gysbert se sont rencontrés en école d’art. Leur inclination commune pour les friches industrielles, les surfaces érodées, l’architecture moderne et les compositions abstraites les a tout de suite rapprochés. Et c’est en 1999, après leur première collaboration en sérigraphie, qu’ils ont initié leur travail à quatre mains. Travail qui, à l’image de leur culture, est urbain et graphique.

Graphic Surgery, littéralement « chirurgie graphique » en français, est le nom qu’ils se sont choisis. Il décrit assez bien leur mode opératoire basé sur l’échantillonnage, le découpage et le collage d’images pour construire des éléments graphiques qui une fois assemblés créent une tension dynamique. Pour cela ils utilisent aussi bien les outils du street art comme la bombe aérosol et le pochoir que ceux du design graphique comme le dessin vectoriel et la retouche photo numérique ce qui leur vaut d’être associés au graffiti comme au graphisme.

Le motif des grues de construction, par exemple, est récurrent dans leur travail. Ils s’intéressent à leur structure faite de lignes et d’intersections mais aussi à ce qu’elles symbolisent : le changement dans la ville.

Les influences de Graphic Surgery vont du mouvement De Stijl avec des artistes comme Gerrit Rietveld, Piet Mondrian et Theo van Doesburg à l’action painting avec Franz Kline en passant par le le mouvement Cobra avec Karel Appel. Des artistes issus du graffiti comme Zedz ou Erosie avec lesquels ils ont collaboré, sont également pour eux une grande source d’inspiration.

Ils ont exposé de nombreuses fois aux Pays-Bas, en Belgique et au Luxembourg. Nous aurons la chance de voir leur travail lors de leur première exposition solo à Paris, le 26 février.

Exposition Graphic Surgery (NL)
Du 26/02/2011 au 15/03/2011

Galerie Celal : 45, Rue St Honoré – 75001 Paris
Tel: 01 40 26 56 35 ou : 06 77 51 77 95

Comments Comments Off on Exposition Graphic Surgery du 26/02 au 13/03/2011

Tilt est une figure internationale du graffiti, originaire de Toulouse. S’auto-proclamant « fétichiste du graffiti », il développe sa pratique dans les rues et sur les trains. Ses premiers tags, sur des rampes de skateboard, datent de 1988, depuis son travail s’est enrichi et témoigne de l’influence de ses nombreux voyages. Ses séjours lui ont permis d’exposer et de marquer de son empreinte des pays tels que les Etats-Unis, Hong-Kong, le Japon, le Mexique, la Thaïlande, le Canada ainsi que de nombreuses villes en Europe.

Tilt aime démontrer par sa pratique que la forme initiale du graffiti peut avoir un impact aussi fort et complexe que le lettrage 3D et les caractères au style sauvage. Un vocabulaire formel propres et des couleurs pures et chatoyantes traduisent une allusion à une forme de gaité, reflètent son passé d’artiste issu de « l’art urbain », marqué par une pratique sauvage dans la rue. De même ; son utilisation extensive des bulles et des formes courbes se rapporte à son obsession pour le corps féminin.

Selon les principes et les codes du graffiti, l’écriture de son nom dans une typographie stylistique identifiable constitue le principal axe de son travail. Caractérisé par une lettre mise en volume très simplifiée et réalisée dans un style « Bubble », il réalise des « Throw-up », noms écrits en quelques minutes à la bombe à l’aide de deux couleurs.

Tilt a publié un livre de son art associé à la photographie nommé « Fetish Bubble Girls ». Il se concentre actuellement sur ce projet de dessiner sur des filles rencontrées partout dans le monde et de les prendre en photo.

TILT – My love letters
Exposition du 23 Octobre au 27 Novembre
Galerie Celal
45 rue St Honoré
Paris 75001
France

Comments 2 Comments »

Home Contact Vitostreet Contact About Gallery Tags Blogs Forum Wallpapers Links