Posts Tagged “Grapheart”

Sarah Mercadante est étudiante à l’université de Paris 8 – Saint-Denis – Vincennes, créatrice et coordinatrice du projet Unusewall.
Evoluant dans l’univers de l’art contemporain et lassée du circuit des galeries d’art parisiennes, elle s’est intéressée à une expression plus spontanée qui n’a pas pour but premier de suivre le marché de l’art.
C’est sur ces bases que l’idée est née de faire collaborer des artistes issus du graffiti et de l’illustration.
Cette collaboration sera d’abord un échange entre des personnalités bien sûr mais il s’agira aussi d’une rencontre métaphorique via les personnages que les artistes travaillent dans leurs œuvres.
Il ne faut pas voir cet événement comme une énieme répétition du principe de fresque utilisé par les graffiteurs mais bien comme un moment de partage fugace, un essai graphique qui se concrétisera en quelques heures, a l’instar d’une entrevue physique.

Le projet Unusewall réunit six jeunes artistes ( Melle Chat ChatVeuchAnne BrunetSkioGrapheartTougui ) qui ont tous fait leurs preuves dans les milieux de l’illustration, du graffiti et du graphisme. Leur parcours montre qu’aucune frontière ne barre leur création puisque c’est sans difficulté et même avec beaucoup d’enthousiasme qu’ils passent du papier au mur, de la toile au textile ou encore du logo à la customisation.

C’est grâce à cette aptitude à gerer l’acte de création sous diverses formes que le projet a évolué et s’est dirigé vers des performances live. En effet, les artistes ont vu le travail in situ comme une vision nouvelle de leurs travaux – surtout pour les illustrateurs pour qui l’acte de dessiner/peindre directement sur un mur n’est pas fréquent.

Le deuxième aspect important de cet événement sera la collaboration de deux artistes aux styles différents voir opposés. Ce qui pourrait être vu comme une barrière devient ici une impulsion, une fréquentation graphique où le trait de l’un vient soulever la courbe de l’autre.
Pour se faire, il fallait ainsi un lieu qui tienne ses promesses quant à la liberté de mouvement de l’artiste. En effet, il paraissait impensable de laisser comme lieu d’expression la seule surface d’une feuille blanche, quant bien même celle si ferait deux mètres sur trois. Il fallait habiter l’espace, prendre possession des murs et tâcher leurs fonds blancs.

C’est donc à l’espace Dune, dans un quartier parisien où les espaces culturels ne florissent pas, que Unusewall a décidé de poser ses bagages. Dune est un lieu flexible et ouvert, qui apprécie les initiatives et vit amplement de son réseau sansr echercher la notoriété médiatique.A son actif, l’open space compte déjà plusieurs projets live comme des speedpaintings ou encore des battles de graphistes qui ont faits la réputation du lieu.

Pour Unusewall, trois murs seront mis à la disposition des artistes. Il y aura donc trois volets, trois soirées de peinture, de poska et de bombe. Les binômes – un graffiteur, un illustrateur – s’exprimeront devant nous les
samedis 28 novembre, 5 et 12 décembre 2009.
A noter aussi la date du 15 décembre qui permettra d’observer l’espace de Dune une fois les trois créations terminées.

Dune: 18av Claude Vellefaux 75010 Paris

Comments 1 Comment »

Home Contact Vitostreet Contact About Gallery Tags Blogs Forum Wallpapers Links