Archive for March, 2012

Véritable hacker des espaces de pub, Ludo dénonce le matraquage publicitaire dans les rues de la capitale de la mode.
DEFENSE D’AFFICHER – 8 villes, 8 artistes, 8 réalisateurs – Un webdocumentaire pour découvrir ce que le street art raconte du monde. Vivez l’intégralité de l’expérience ici : www.francetv.fr/defense-d-afficher


LUDO / PARIS par DEFENSE_DAFFICHER

Comments Comments Off

Organisé par le conseil municipal de Paris et la galerie Itinerrance, cette exposition faite de caissons lumineux dans une église sacrée du XVIIe siècle en plein cœur de l’hôpital la Pitié salpêtrière, est un appel à la tolérance religieuse et l’œcuménisme.

Comments Comments Off

Construit comme une balade fluide au détour des murs et rencontres, No Art No Street est une série de films sur le street art et plus particulièrement sur la façon dont le mur en tant que tableau se construit et évolue via les micro-interventions urbaines, sur les échanges entre les artistes au sein des murs à Berlin et à Paris.

La déambulation est rendue visible, au sein de ce film, grâce à des événements-performances artistiques organisés par Julio Rölle et Estelle Beauvais à Berlin. Le film réunit des artistes, graffeurs, affichistes, plasticiens régulièrement amenés à travailler ensemble, voire malgré eux. Ce qui les réunit : la rue, le support – le mur !

akt 1 /NO ART NO STREET from Estelle Beauvais on Vimeo.

Dans le cadre de No Art No Street, les échanges sont mis en lumière grâce à l’espace du mur. Cela peut prendre la forme de travaux en collaboration, de façon directe ou indirecte, par la simple prise en compte pour un artiste d’un paysage urbain et artistique avant chaque intervention, du clin d’œil, de l’amitié entre les intervenants.

Il ne s’agit pas de faire état de la scène reconnue du street art, ni de mettre en avant les démarches vues et reconnues par les milieux de l’art contemporain. No Art No Street se focalise sur les démarches urbaines peu connues, s’attache à mettre en lumière des micro-interventions et à en montrer la force et l’intelligence.

akt 2 /NO ART NO STREET from Estelle Beauvais on Vimeo.

————————————————-

NO ART NO STREET, is a film series that focuses on walls as a painting, and the way they create themselves as such, and evolve between urban micro-interventions and the exchange between artists in the heart of Paris and Berlin. The camera strolls throughout the two cities accompanied by the interviewed artists: graffiti artists, poster artists and visual artists, who are regularly brought to collaboration through their common medium: these walls that unite them all.

informations (FR+DE) :
http://www.dasein-projekt.com/dasein-projekt/NOARTNOSTREET.html
http://www.moovmix.com/noartnostreet2/

NO ART NO STREET est réalisé dans le cadre du DASEIN PROJEKT, série de films franco-allemands et rencontres entre Paris et Berlin.
www.dasein-projekt.com

Comments Comments Off

La Galerie d’Art présente, du 10 mars au 14 avril, les oeuvres récentes de Guillaume Mathivet.

La démarche de ce jeune peintre plasticien englobe quantité de techniques, d’idées et de courants différents.

Solidement ancré dans le paysage culturel, il interroge l’identité de la peinture et les caractéristiques propres de ce qui s’inscrit déjà dans le “post-graffiti”.

“Mon travail est issu de l’observation des murs, de leur vieillissement par les graffitis et leur effacement programmé. Je pratique donc une peinture de superposition, palimpseste…

Mes codes picturaux sont issus des graffitis. Des écritures embellies s’inscrivant dans des formes géométriques, en partie repeintes par des badigeons […].
Des graffitis apparaissent en partie, des tensions se créent entre le gestuel et le géométrique, des différents contrastes entre les formes et le fond, de la coexistence de couches de peintures, d’encres et de leurs techniques d’effacement

Galerie municipale de Créteil du 10 mars au 14 avril. Je vous invite au vernissage le 10 mars a partir de 18h30.
10 avenue Francois Mitterrand 94000 Creteil
Métro: Ligne 8 (Balard-Creteil) / Station Terminus Pointe du lac
(Prendre la passerelle et c’est là..)

Comments Comments Off

Sonick presente “sovietski sayouz”
chez whatsize le shop du 1er mars au 1er avril.
vernissage le vendredi 9 mars 2012 de 19H à 21H

Sonick a un parcours impressionnant dans le graffiti vandale, electron libre, il est omniprésent à l’échelle européenne et voyage toujours plus loin: Moscou, Shanghaï, Asie centrale… Depuis 1996, sa science du lettrage évolue au gré de ses rencontres.
Il utilise le pinceau, la sérigraphie, la découpe de bois ou de polystyrène aussi bien que la bombe et le rouleau.
Il déploie une grande énergie dans l’élaboration de projets collectifs visant à sortir des codes puristes du graffiti. En 2008, il fusionne son atelier de sérigraphie basé à Lyon avec l’atelier Arcane.
Originaire des pays de l’est, il développe parallèlement un travail plus intimiste, utilisant l’installation et la photographie pour aborder la rupture sociale post-communiste et ses abbérations, les vestiges de l’ode au beton des années 60…

vernissage le vendredi 9 mars 2012 de 19H à 21H
WhatSize 21 rue Greneta 75002 Paris

 

Comments Comments Off

Home Contact Vitostreet Contact About Gallery Tags Blogs Forum Wallpapers Links