Posts Tagged “thom thom”

Premier ouvrage de la collection Art & Société, L’ART SE RUE ouvre ses pages à 12 figures émergentes de la scène street art parisienne. Chaque personnalité est présentée individuellement, donnant lieu à une série de portraits où l’image tient une place essentielle.
Accompagnés d’une brève biographie retraçant le parcours artistique de chacun, les travaux récents des artistes sont exposés au fil des pages à la manière d’un “mur” sur lequel ces derniers sont invités à exposer leurs œuvres.
Une iconographie riche et variée parcourt ainsi l’ouvrage, mêlant croquis et travaux intermédiaires, photos de rue, photos d’ambiance et dessins originaux, dans le but de faire découvrir aux lecteurs une pratique artistique profondément contemporaine, incontestablement captivante mais également source de controverses.

L’auteur : Karen Brunel-Lafargue, chercheuse rattachée au Centre de Recherches Images, Culture et Cognitions de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, spécialiste en Esthétique, art et culture et en Design graphique.

Les artistes : Titi from Paris, Rero, Ludo, Ella & Pitr, JanaundJS, Sixo, Thom Thom, YZ et le collectif WAYLA (Sohei, Wouane, Skripte, ATM).

Éditeur : Caroline Perreau

Site Internet : www.hartpon-editions.com

La soirée de lancement : Jeudi 26 Mai 2011 – De 19h30 à 21h30 @ La Bellevilloise /19-21 Rue Boyer 75020 Paris
Entrée libre

Le programme : Dès 19h30 : Performances sur la scène de “la halle aux oliviers” / Vente et Dédicace de l’ouvrage L’Art Se Rue par les artistes
21h : Débat sur le thème “Le Street Art contemporain : définitions et enjeux”

Comments Comments Off on Sortie de l’ouvrage L’ART SE RUE

La galerie Mathgoth présente la première exposition de Thomas Louis Jacques Schmitt. Thom Thom, né en 1973 à Tarbes (65), découpe des affiches publicitaires depuis l’année 2000. Influences conscientes et revendiquées : Villeglé et l’esthétique lettristesituationniste, Mimmo Rotella ou encore Raymond Hains.

Thom Thom coupe, sculpte, détourne, dissèque, cisèle, cisaille, taille, incise, tranche, écorche toujours le même sujet : l’affiche publicitaire ou plutôt les affiches publicitaires, les 4 par 3 qui se superposent en panneaux géants. En panneaux aussi gênants pour lui qui se révolte face à ce qu’il perçoit comme une agression publicitaire. Dans la rue, à Paris, Thom Thom commence à intervenir dans le quartier Oberkampf à l’intersection des rues Oberkampf et Saint Maur en mai 2000.

Il y découpe les affiches superposées pour recomposer le sujet. Une couche, deux couches, dix couches : tout dépend de l’affiche supraposée, des couleurs, de l’inspiration, du mouvement.

Les panneaux découpés se marient, coexistent pour former une nouvelle image. Un détournement, un brouillage. Toutes les œuvres de Thom Thom deviennent des patchworks qui jouent sur l’épaisseur, la chair du papier, la profondeur des couleurs et des sujets. Toutes les oeuvres sont encore plus éphémères que celles de
ses congénères du street art, soumises à l’implacable résolution des contrats publicitaires qui collent et recollent l’image du produit vanté.

INFORMATIONS PRATIQUES
Exposition ouverte au public du 23 au 29 mai 2011
Horaires : tous les jours de 14h00 à 20h00
Lieu : Espace « In My Room » – 32, rue Rodier – 75009 Paris
Vernissage en présence de l’artiste : mardi 24 mai à partir de 18h00

Comments Comments Off on Exposition de Thomas Louis Jacques Schmitt [Thom Thom], “Échantillons”

Home Contact Vitostreet Contact About Gallery Tags Blogs Forum Wallpapers Links