Archive for November, 2009

Exposition BTOY du 10 décembre 2009 au 23 janvier 2010
Vernissage le 10 décembre à partir de 18h00

Après avoir exposé cette année à la Carmichael Gallery à Los Angeles ainsi qu’à la Bricklane Gallery à Londres, les Barcelonais Btoy ont leur première exposition solo parisienne. Les pochoirs d’Andrea Michaelsson s’inspirant des icônes féminines des années 50 répondent aux illustrations de son compagnon Ilia Mayer qui nous transporte dans un univers dont on ne sait si il est féerique ou démoniaque.

 

ANDREA MICHAELSSON
www.flickr.com/btoy
Andrea Michaelsson est la partie féminine du duo Btoy. Andrea s’intéresse à l’image de la femme dans le temps, à diverses époques. Ses compositions picturales sont faites d’éclaboussures de couleurs donnant vie aux modèles du passé, notamment de l’univers rétro hollywoodien des années 20 aux années 50 telles que Judy Garland jouant la Dorothée du Magicien d’Oz ou Elisabeth Taylor dans le rôle de Cléopâtre.
Pratiquant le pochoir depuis 2001, Andrea a affirmé sa place aujourd’hui au sein de la scène internationale. Elle a ainsi été invitée par Banksy au Cans Festival en 2008, aux côtés de cinquante des meilleurs artistes pochoiristes du monde. On a également pu découvrir son travail en France à l’occasion du festival international de graffiti Kosmopolite à Bagnolet en juin 2008.
Atelier d’Andréa, Barcelone, 2009

ILIA MAYER
Ilia Mayer est la partie masculine du duo Btoy. Il développe dans son oeuvre picturale une vision personnelle de l’individu et sa relation à la nature, qui pourrait évoquer les films de Miyazaki tels que Princesse Mononoke, ou l’univers des bandes dessinées de Shigeru Mizuki avec les croyances et légendes populaires japonaises. Son style allie de fines lignes graphiques et une palette claire, travaillant à la fois le poscal et l’aquarelle.
En 2008, suite au Cans Festival, la structure initialement créée par Banksy nommée “Pictures on Walls” édite plusieurs sérigraphies à partir du travail d’Ilia et commence à présenter son travail au sein d’expositions collectives.
Ilia pousse la créativité à travers la pratique parallèle de la musique électronique expérimentale, ce qui donne lieu à des performances faisant fusionner les sens.

Galerie Itinerrance
7 bis rue René Goscinny – Paris 13e
01 53 79 16 62
M° Grande Bibliothèque – sortie n°3 rue Goscinny
Ouvert du mercredi au samedi de 14h à 19h et sur rendez-vous.

Comments Comments Off

L’Akrylonumérik est une performance multimédia « live » où la matière rencontre le numérique. Le principe est simple, et fait intervenir trois groupes d’artistes autour d’une surface blanche face à des ordinateurs équipés de vidéo projecteurs :
Des plasticiens (graffeurs, peintres, affichistes…) agissent directement sur le support pendant que les artistes infographistes y projettent leurs propres créations. Parallèlement, des musiciens composent un univers sonore, en temps réel. Les trois médias (matière, numérique et son) sont improvisés, à partir d’une trame concertée (story board) et de matières produites en atelier.


Black book à la Fondation Cartier from Jaime Jimenez

Performance AKRylonumerik dans le cadre des soirées nomades et de l’exposition “Né dans la rue”
avec Gilbert Petit, Jaime Jimenez, Nick Torgoff, G., L’Atlas, Tanc, Babou,COLORZ,Kongo, Babou, Dewad et DJ Mute au son.

Comments 1 Comment »

Sarah Mercadante est étudiante à l’université de Paris 8 – Saint-Denis – Vincennes, créatrice et coordinatrice du projet Unusewall.
Evoluant dans l’univers de l’art contemporain et lassée du circuit des galeries d’art parisiennes, elle s’est intéressée à une expression plus spontanée qui n’a pas pour but premier de suivre le marché de l’art.
C’est sur ces bases que l’idée est née de faire collaborer des artistes issus du graffiti et de l’illustration.
Cette collaboration sera d’abord un échange entre des personnalités bien sûr mais il s’agira aussi d’une rencontre métaphorique via les personnages que les artistes travaillent dans leurs œuvres.
Il ne faut pas voir cet événement comme une énieme répétition du principe de fresque utilisé par les graffiteurs mais bien comme un moment de partage fugace, un essai graphique qui se concrétisera en quelques heures, a l’instar d’une entrevue physique.

Le projet Unusewall réunit six jeunes artistes ( Melle Chat ChatVeuchAnne BrunetSkioGrapheartTougui ) qui ont tous fait leurs preuves dans les milieux de l’illustration, du graffiti et du graphisme. Leur parcours montre qu’aucune frontière ne barre leur création puisque c’est sans difficulté et même avec beaucoup d’enthousiasme qu’ils passent du papier au mur, de la toile au textile ou encore du logo à la customisation.

C’est grâce à cette aptitude à gerer l’acte de création sous diverses formes que le projet a évolué et s’est dirigé vers des performances live. En effet, les artistes ont vu le travail in situ comme une vision nouvelle de leurs travaux – surtout pour les illustrateurs pour qui l’acte de dessiner/peindre directement sur un mur n’est pas fréquent.

Le deuxième aspect important de cet événement sera la collaboration de deux artistes aux styles différents voir opposés. Ce qui pourrait être vu comme une barrière devient ici une impulsion, une fréquentation graphique où le trait de l’un vient soulever la courbe de l’autre.
Pour se faire, il fallait ainsi un lieu qui tienne ses promesses quant à la liberté de mouvement de l’artiste. En effet, il paraissait impensable de laisser comme lieu d’expression la seule surface d’une feuille blanche, quant bien même celle si ferait deux mètres sur trois. Il fallait habiter l’espace, prendre possession des murs et tâcher leurs fonds blancs.

C’est donc à l’espace Dune, dans un quartier parisien où les espaces culturels ne florissent pas, que Unusewall a décidé de poser ses bagages. Dune est un lieu flexible et ouvert, qui apprécie les initiatives et vit amplement de son réseau sansr echercher la notoriété médiatique.A son actif, l’open space compte déjà plusieurs projets live comme des speedpaintings ou encore des battles de graphistes qui ont faits la réputation du lieu.

Pour Unusewall, trois murs seront mis à la disposition des artistes. Il y aura donc trois volets, trois soirées de peinture, de poska et de bombe. Les binômes – un graffiteur, un illustrateur – s’exprimeront devant nous les
samedis 28 novembre, 5 et 12 décembre 2009.
A noter aussi la date du 15 décembre qui permettra d’observer l’espace de Dune une fois les trois créations terminées.

Dune: 18av Claude Vellefaux 75010 Paris

Comments 1 Comment »

La Galerie L.J. présente la deuxième exposition personnelle de Koralie dans son espace. Depuis sa dernière exposition à Paris en 2007, Koralie a emménagé à Brooklyn, New York, où elle vit et travaille désormais. Elle a participé en 2008 et 2009 à une dizaine d’expositions aux Etats-Unis, qui l’ont conduite de New York à San Francisco, de Portland à Denver, de Philadelphie à Los Angeles. Architecte de formation, sa vocation artistique fut finalement plus importante et elle s’y consacre à plein temps depuis 2003. 

Exposition Koralie [EmanEssence] du 3 décembre 2009 au 14 janvier 2010
Galerie L.J
12 rue Commines FR-75003 Paris
plan d’accès M(8) Filles du Calvaire

Comments Comments Off

Exposition “Filigrane” par Romain Froquetà l’Arrière Boutique

Vernissage le vendredi 20 novembre à partir de 18h30 à l’Arrière Boutique.
Pour clôturer une première année riche en création, l’Arrière Boutique présente “Filigrane”, une plongée dans l’inconscient de Romain Froquet, grouillant de volutes et d’arabesques végétales.
Du 20 novembre 2009 au 10 janvier 2010 à l’Arrière Boutique. 7 rue de Capri 75012 Paris / www.arriereboutique.fr


————————————————————————————————————————–

Exposition collective Galerie Ligne 13

Du 3 au 24 décembre 2009 : coup de projecteur sur 10 artistes « urbains » : Antoine Gamard, David Gouny, FKDL, Jana et Js, Jef Aérosol, Jérôme Gulon, Jérôme Mesnager, Mimi the Clown et Suriani.

Réunis autour du mouvement de l’art urbain ou Street Art, la Galerie Ligne 13 a choisi de présenter ce mois-ci le travail de 10 artistes à la personnalité et au style très différents, reflétant par leur diversité la richesse du mouvement Street Art français.
Les techniques utilisées varient selon les artistes : affiche, sticker, pochoir, peinture ou encore mosaïque. Les formes, les modes d’expression et les motivations sont, de fait, très multiples.

Vernissage jeudi 3 décembre – 18h
Galerie Ligne 13 / 13 rue La Condamine 75017 Paris

————————————————————————————————————————–

Solo show de Jonone [Autoportraits]

Jonone investira la Galerie Brugier-Rigail du 3 au 24 décembre 2009 sur près de 300 m² pour son exposition personnelle (sculptures).
Galerie Brugier-Rigail /48, rue Sainte-Croix de la Bretonnerie 75004 Paris

 

————————————————————————————————————————–

Exposition ODV [Circonvolution] le 1 décembre 2009

Dans le cadre du festival Art’Mature ,Les ODV (Astro / Esty / Kanos)sont fiers de vous presenter leur nouvelle expo nommé CIRCONVOLUTION. Elle aura lieu du 1er au 5 décembre 2009 à l’espace Icare, Issy-les-Moulineaux, 31 bld Gambetta, metro 12 Corentin Celton.
Le vernissage aura lieu le mardi 1er décembre à 19h30 à l’espace Icare
metro 12 Corentin Celton.

Comments 5 Comments »

Home Contact Vitostreet Contact About Gallery Tags Blogs Forum Wallpapers Links