Posts Tagged “fkdl”

L’artiste à la signature urbaine emblématique, a pris le parti pour cette nouvelle exposition personnelle d’utiliser essentiellement la technique du collage au ruban adhésif transparent.

Pour cette nouvelle exposition, la New Heart City Gallery est très honorée d’accueillir à partir du 18 février 2011 l’artiste urbain qui s’est rapidement imposé ces dernières années sur la scène parisienne du Street Art, et aujourd’hui, internationalement reconnu : Franck Duval (FKDL)

C’est à partir d’images de scènes de vie des années 50 qu’il réinvente l’histoire. Il supprime le côté lisse des expressions figées, les scènes ennuyeuses de perfection et l’innocence pour entraîner les images dans son époque et sa modernité. Sous son ruban adhésif la matière se révèle, seule la couleur traverse les âges, c’est l’empreinte d’une nouvelle ère.

Les silhouettes féminines, insouciantes de provocation, affirment cette réalité soudaine marquée par le rythme et le mouvement. Seuls les parures des personnages sont rescapées de l’Ancien Temps et portent le visage et les attitudes des actrices et acteurs du cinéma des années 50.

Les scènes de vie normées et figées et les stars de papier glacé ont traversé les époques pour laisser place à un véritable spectacle vivant.

Exposition : Franck Duval « Scènes de vie »
Du 18 février au 31 mars 2011
New heArt citY Gallery
11 rue de Picardie 75003 Paris

Comments Comments Off on FKDL expose du 18 février au 31 mars 2011

Pour baliser le parcours des portes ouvertes des ateliers d’artistes des 13ème et 5ème arrondissements de Paris les Lézarts de la Bièvre  ont invité chaque année un artiste urbain.
Se sont succédés depuis 2001, Miss.Tic, Jérôme Mesnager, Nemo, Mosko et Associés, Speedy Graphito, Jef Aerosol, FKDL, Artiste-Ouvrier, et Jana und J.S. Cette année pour fêter les 10 ans l’association reinvite les 9 artistes. A cette occasion chacun ré-interviendra sur le parcours, des fresques collectives sont réalisées et une exposition collective est organisée.

Le programme est le suivant :

– Une grande fresque collective a vu le jour à la Poterne des Peupliers dans le 13ème arrondissement.

Le 3 juin, une autre fresque sera réalisée dans la journée, puis inaugurée à partir de 17h au square René Legall dans le 13ème ;
Du 3 au 8 juin, une exposition regroupant des œuvres de Miss.Tic, Jérôme Mesnager, Nemo, Mosko et Associés, Jef Aerosol, FKDL, Artiste-Ouvrier et nous se teindra à l’espace Lhommond . Le vernissage aura lieux le vendredi 4 juin à 19 h .

– Et tous les artistes seront présents comme chaque année chez Fernando, rue de l’arbalette, le week end des portes ouvertes, les 12 et 13 juin.

Pour plus d’informations, le site des lézarts : http://www.lezarts-bievre.com/

Comments Comments Off on Lézarts de la Bièvre 2010

pochi
L’association Le M.U.R. a le plaisir de vous convier au collage de l’œuvre de POCH le jeudi 8 octobre 2009 à partir de 19h au croisement des rues Oberkampf et St Maur dans le 11ème (Métro Parmentier, St Maur ou Ménilmontant).

———————————————————————————————————————————————————-
fkdl
Expo FKDL – vernissage: 14 octobre 2009 – 19.00h – 211, rue Saint Maur 75010 Paris – France

C’est dans le métro parisien que Franck Duval dit FKDL a puisé la matière première des 20 toiles réalisées pour l’exposition que lui consacre la galerie Since. Derrière les ciels de faïence et les placards publicitaires, l’artiste, inlassable arpenteur des rues et des entrailles de Paris, débusque un trésor : des lambeaux de réclames oubliés du Paris souterrain des années 50.
Des couleurs, des formes et des lettrages qui nous plongent dans un décor vintage, entre nostalgie et modernité.

Sur ces papiers colorés des années 50 s’égayent une série de silhouettes en noir & blanc, toutes parées d’acteurs et surtout d’actrices de cette même époque. Au dos de chaque tableau, tous les protagonistes sont minutieusement répertoriés avec le numéro et la date du magazine utilisé.

Cette famille de personnages, que FKDL fait s’animer depuis 2006 sur les murs de Paris, New York, Londres, Barcelone…, s’est agrandie pour faire honneur aux témoignages chromatiques et médiatiques des années 50.
Car ces vieux papiers, collés et oubliés, racontent l’universel. Ce qui nous unis à travers le temps.
Le recyclage urbain made in Franck: un parfum d’éternité, une vie qui s’invente à perpétuité.

———————————————————————————————————————————————————-

shuck (2)

Shuck One expose son œuvre récente à la Nicy Gallery, du 15 octobre au 26 novembre 2009.
Nicy Gallery – 40 rue de la Tour d’Auvergne – 75009 Paris – Pigalle / Notre dame de Lorette / St Georges

En présence : une dizaine de toiles datées 2009, toutes réalisées à l’atelier Alain-Dominique Gallizia, investi par l’artiste à l’abord de l’exposition « TAG » au Grand Palais. Un ensemble d’une grande cohérence témoignant d’un art en perpétuel renouvellement.

Comments 3 Comments »

V: Peux-tu te présenter brièvement pour ceux qui ne te connaissent pas.
Fkdl: Les personnages ont toujours eu une importance considérable à travers mon travail, ainsi que les mots et tout ce qui touche au langage en général.
En 1975, je fabrique des bonshommes à l’aide de marrons et d’allumettes…
En 1985, je commence mes premiers essais de personnages à l’acrylique…
En 1991, je peins des géants à l’encre sur du papier kraft… et des formes à l’acrylique sur toile.
En 1996, je débute le collage “traditionnelle” et je décore mon bar : Le Dizyit Café à la goutte d’or.
En 2000, je découvre “l’art scotch” et dépose ma technique à l’INPI sous le nom de FKDL

V: Tu peux nous parler en quelques mots de « L’art Scotch »
Fkdl: “Je colle, j’arrache et je recolle”
Cette technique au ruban adhésif transparent brillant fut d’abord accidentelle.
J’en ai fait mon cheval de bataille jusqu’en 2005 avec plus de 3500 créations (du format “post-it” au 3m X 1m).
Ce travail n’est pas fait pour la rue, je le pratique toujours, je le garde près de mon cœur même si je suis toujours prêt à le partager.
Un jour j’en ferai un livre…

V: Qu’est ce qui t’as amené à exposer tes oeuvres en pleine rue ?
Fkdl: Durant l’été 2005, j’ai dessiné une série de 20 personnages sous forme de petites silhouettes à la peinture noire.
Une famille est née, elle a grandi petit à petit et à présent, je l’habille à grands coups de papiers (anciens / nouveaux, mode / cinéma, couleur / N&B…)
Sans être issu du graff, du tag ou du pochoir, j’ai voulu me confronter à la rue, à ses contraintes et à ses rencontres.
J’ai rapidement pris goût au collage de mes personnages sur les murs des villes, maintenant je ne peux plus m’en passer.
Si je ne colle pas au moins une fois par semaine, je ne me sens pas bien !

V: Qu’expriment tes œuvres et quel message cherches-tu à transmettre ?
Fkdl: En premier lieu, on peut parler de mouvement, tous mes personnages sont en action.
En deuxième, ce serait la couleur…le plaisir de l’œil mais aussi les formes.
En troisième, le recyclage du papier, mettons en avant toutes ces matières “papier” qui nous font détruire des arbres…
En quatrième, …et non il n’y a pas de quatrième !!!
En cinquième, je tente d’égayer la grisaille de nos murs en soumettant aux passants des détails qu’ils ne peuvent découvrir qu’en s’approchant. Le collage dans le collage implique plusieurs dimensions, plusieurs niveaux de lecture, que tout le monde ne voit pas.
Mais si l’espace d’un instant, j’attire leur regard alors tout peut arriver…
Il faut rêver, non ?

V: Tes influences ?
Fkdl: Dans le désordre…
L’école du Cirque, les danseurs de Jiterburg, Matisse, Villeglé, Brancusi, l’art Brut, Calder, Schlemmer, Haring, Wolman, Picasso, les Nouveaux Réalistes, Cieslewicz, Raynaud, Tinguely, Paul Auster, Mdebele…

V: La question que tu aurais aimé que je te pose ?
Fkdl: Ton acteur préféré ? Anthony Quinn !

V: Tu peux nous dire en quelques mot comment est né ce projet de livret « figures » sorti le 14 Juin.
Fkdl: Une envie de figer quelques collages à travers Paris, Barcelone et New York… qui parfois n’égalent pas la durée de vie d’un papillon. Un papillon de style comme une figure de style…
FIGURES… signifie aussi “Personnages” en anglais.

V: Est ce qu’il y aura un FIGURES N°2 ?
Fkdl: Peut-être ! … sur Londres, Berlin et Rome (ou Milan)

V: Où peut-on se procurer ce livret ?
Fkdl: Bientôt chez Lazy Dogs, Palais de Tokyo, Beaubourg, Anne Vignial, Artazart, Bookstorming, Colette, Agnès B, La Halle Saint Pierre…
et sur mon site http://www.fkdl.com

V: La question que tu aurais aimé que je ne te pose pas ?
Fkdl: Pourquoi FKDL ? … devinez !

V: Merci Franck D.

Comments 5 Comments »

Home Contact Vitostreet Contact About Gallery Tags Blogs Forum Wallpapers Links